MA-VA.png

menu

  • Maksim

Ugly fashion

Mis à jour : avr. 16

Bonjour le peuple ! Deux articles en deux semaines. Qui l'eut cru ? Certainement pas moi. Aujourd'hui, on va parler d'un trend qu'on voit de plus en plus durant les Fashion Week et comment il matrixe des populations enti√®res. (coucou Balenciaga, Gucci et les autres ūüĎč)


Pour les plus anciens qui me lisent (les vieux ūüôÉ), matrixer quelqu'un veut tout simplement dire le rendre fou. Par exemple dans notre domaine, les marques et les collaborations matrixent les jeunes entre 16-25 ans.

Il faut savoir que ce qui est laid a toujours attir√©. Ceci n'est pas un concept nouveau. Il suffit de regarder dans l'art les mouvements avant-gardisites du XXŠĶČ si√®cle et l'engouement qu'ils ont suscit√©. Au XXIŠĶČ si√®cle cela s'√©tend √† la mode en partie, √† cause de (ou gr√Ęce √†) la philosophie japonaise Wabi Sabi qui a pour principe de trouver de la beaut√© dans l'imperfection. Il faut √©galement savoir que ces derni√®res ann√©es l'ugly fashion a vraiment explos√© notamment avec les mouvements f√©ministes. La mode laide contribue √† la lib√©ration des femmes de tous les diktats sociaux, en particulier celui qui pr√©tend que la femme doit √™tre constamment sexy et un objet de d√©sir.


Je m'explique un peu sur ce dernier point. Nous vivons √† une √©poque o√Ļ tout va tr√®s vite, les journ√©es sont longues et on est sans cesse dans l'optimisation et le mouvement. Adopter l'ugly fashion, c'est adopter le confort et la praticit√©. Les chaussures matelass√©es, les v√™tements de ville amples et les polaires confortables montrent que les femmes sont capables d'embrasser le confort, sans se soucier de leurs courbes.


On a tous vu le sportswear se transformer lentement, passant des pantalons de surv√™tement moulants √† la mode "dad", et je ne pense pas qu'il s'agisse d'une simple tendance passag√®re. Il fut un temps pas si lointain (comme ma m√®re aime √† me le rappeler) o√Ļ porter un jean pour tout sauf le travail ou le jardinage √©tait d√©savou√©. M√™me dans le monde du travail le dress code √©volue. Adieu les costumes, bonjour les hoodies et les sneakers. La popularit√© des chaussures comme les Uggs, les Birkenstocks et les Crocs est la preuve de la croissance et de la p√©rennit√© de cette tendance. Des √©tudes montrent que chacune de ces marques est lucrative d'une saison √† l'autre, malgr√© le fait qu'aucune de leurs chaussures ne puisse √™tre d√©crite comme particuli√®rement jolie.

Cependant, il ne faut pas croire que l'ugly fashion n'existe que gr√Ęce √† une philosophie nippone et un mouvement social. On n‚Äôest pas dans le monde des Bisounours. La mode est un commerce, pas un art engag√©. Le succ√®s d'une marque n'est plus, et franchement n'a jamais √©t√©, d√©fini par autre chose que la croissance et les chiffres de vente. La mode a toujours √©t√© contr√īl√©e par une force plus importante, largement invisible √† vos yeux. Cette force est la domination des grandes entreprises et des conglom√©rats qui se soucient plus de leurs r√©sultats et de leurs profits que de la cr√©ativit√© et la beaut√© de la mode. Trois quarts des marques de haute couture sont d√©tenus par Kering et LVMH. Toutes les d√©cisions qu'ils prennent concernant les m√©thodes de production, la nomination des directeurs et la direction cr√©ative sont strat√©giquement orient√©es pour leur permettre de gagner plus d'argent.


Avant l'√®re actuelle de la mode, les produits de luxe √©taient des marchandises centr√©es sur l'Europe. Les marques de luxe op√©raient en Europe et se commercialisaient aupr√®s des classes sup√©rieures europ√©ennes et am√©ricaines. Les principaux consommateurs des marques de luxe disposaient d'un capital important et... ūü•Ā avaient des go√Ľts de luxe, lol. Par cons√©quent, les marques ont fond√© leur mod√®le commercial sur ces consommateurs en proposant des produits de haute qualit√© √† des prix √©lev√©s. Pendant des d√©cennies, cette strat√©gie a fonctionn√©, jusqu'au jour o√Ļ elle a cess√© de fonctionner.


Deux choses ont chang√© : premi√®rement, la structure de l'industrie a chang√©. La mondialisation a fait conna√ģtre les mod√®les commerciaux √† un public international, et il n'√©tait plus rentable de vendre des biens de haute qualit√© avec des co√Ľts de production √©lev√©s. De plus, les consommateurs ont pu trouver des mod√®les similaires √† des prix abordables dans les petites boutiques et les d√©taillants de fast-fashion. Deuxi√®mement, la culture de la mode haut de gamme a chang√©. Alors que les consommateurs trouvaient des v√™tements √† la mode et d'apparence co√Ľteuse pour moins cher, nous avons commenc√© √† privil√©gier la quantit√© par rapport √† la qualit√©. Au fil des d√©cennies, les m√©nages ont commenc√© √† acheter davantage de v√™tements chaque ann√©e. En 1930, la femme am√©ricaine moyenne poss√©dait 9 tenues de pr√™t-√†-porter ; aujourd'hui, ce chiffre a tripl√©.


Les maisons de luxe se sont alors jusque-là maintenue avec la vente d'accessoires, petits vêtements, mais la décision la plus lucrative qu'elles ont prise concernait la conception. Elles ont engagé de jeunes designers pour créer des vêtements à destination des jeunes. Dans notre monde dominé par les médias sociaux, tout ce qui perturbe l'industrie ou provoque une controverse est immédiatement populaire. Tout ce qu'une marque fait de controversé la place sous les feux des projecteurs et lui offre une publicité gratuite. Ainsi, l'ère des changements audacieux et des mouvements radicaux des marques de luxe bat son plein : Louis Vuitton a nommé Virgil Abloh, fondateur du label streetwear Off-White, qui n'a aucune formation en stylisme, à la tête de sa ligne de vêtements pour hommes ; Balenciaga a nommé Demna Gvasalia, un homme qui a perturbé le monde de la mode avec ses designs laids. Directeur de la création jusqu'en 2016 ; Hedi Slimane a laissé tomber le "Yves" d'YSL, changeant radicalement la maison pour l'adapter à son esthétique punk-rock monochrome. De nos jours, l'objectif d'une marque est de susciter la controverse. La controverse favorise le dialogue et les marques profitent presque toujours de l'attention qu'elle suscite.

En s'inspirant de cette idée, les vêtements laids sont un des moyens les plus rapides d'amener les personnes extérieures au cercle de la mode à s'intéresser à la mode. Lorsque Moschino sort un défilé complet de Bob l'éponge, tout le monde veut s'en moquer. Le problème, c'est que toute l'attention médiatique portée à la mode laide fait le jeu des marques, les incitant à créer des vêtements encore plus scandaleux. Pour exacerber encore cette tendance, lorsqu'une marque en profite, toutes les autres marques s'empressent de faire la même chose. Lorsque les plus grands acteurs de l'industrie commencent à saisir la vague des dad shoes et des pulls moches, les labels de fast fashion font de même.


En fait, il n'est m√™me pas n√©cessaire d'√™tre un fashion brand pour r√©ussir son coup. Je vous donne un exemple tout simple : LIDL. Quand la meilleure chaine de magasin de France pour la 157ŠĶČ ann√©e cons√©cutive a sortie des shoes, des claquettes, t shirt et sweatshirt, tous les m√©dias et r√©seaux sociaux en ont parl√©. Aujourd'hui, la valeur √† la revente de certains de ses articles est multipli√©e par 35.

Voil√†! Maintenant, vous savez que l'ugly fashion est une tendance qui ob√©it √† l'√©volution de la soci√©t√© et un moyen pour les marques de luxe de rester p√©rennes. Une tendance qui se conforte avec les confinements et le t√©l√©-travail. Ma g√©n√©ration se fiche de porter quelque chose de laid tant que cette chose est confortable et que tout le monde en parle. Bien que nous puissions tous avoir nos propres crit√®res de portabilit√© d√©finis lorsqu'il s'agit d'ugly fashion, il est ind√©niable que cette tendance d√©cri√©e a conquis de nombreuses personnes et s√Ľrement de nombreux lecteurs de Studio Ma-Va √©galement.

2 articles en 2 semaines, on va continuer sur cette lancée, on se retrouve donc dimanche. D'ailleurs, vous pouvez me suivre sur Instagram et voter pour le prochain article.


Ah ! D'ailleurs, les crocs, c'est ignoble, mais tellement confortable. Prenez le mod√®le rembourr√© en fourrure. Un must have pour chill l'hiver √† la maison. ūüėé


Ciaooooo ūüĖĖ

#studiomavavie

138 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout