• Maksim

Drop-shipping

Yo c'est Maksim! J'avais remarqué que mon article sur la contrefaçon avait pas mal fait réagir les gens et le fait de pas avoir été impartial, avait complètement scindé en deux nos lecteurs. Aujourd'hui j'ai décidé de refaire la même chose et vous parler d'une pratique qui m'horripile au plus haut point; je parle bien sûr du drop-shipping.


Le drop-shipping est un concept venu des États-Unis dont le but est littéralement de vendre ce que l'on ne possède pas. Il en existe deux formes:


- Soit le distributeur reçoit les commandes et fixe avec le fournisseur la quantité à produire puis ce dernier envoie les commandes au client.


- Ou alors le fournisseur reçoit directement les commandes passées sur un site web, décide des quantités à produire et expédie lui-même la marchandise. Le site web lui prend une commission bien grasse au passage. 💰

Sur le principe c'est un système ingénieux et légal si les sites font ça en toute transparence. C'est le cas en France pour les livres qu'on achète sur Amazon boutique par exemple. Mais vous vous doutez bien que chez Studio Ma-Va on est plus sapes que bouquin et là il y a un gros problème. ☝️


Dans la mode la part de création est très importante alors quand on prétend créer une marque on s'attend à ce que les vêtements, les accessoires aient été designés ou au moins personnalisés. Or la plupart du temps ils te proposent des vêtements claqués au sol acheté en gros sur Alibaba.

Le pire c'est que dans leur storytelling ils ont le culot de te dire que leurs produits ont été pensés pour plus de confort, de durabilité, etc. Si ça c'est pas du foutage de gueule.

"imaginez un magasin Lidl. Juste à côté, un second magasin ouvre ses portes avec un nom prestigieux et vend des produits 10 fois plus chers. Sauf les produits en question sont strictement identiques et viennent directement du Lidl à côté" Mr. Mondialisation.


Apposer un logo sur un article même pas réfléchi ce n'est pas créer une marque au mieux c'est créer du merchandising et encore. Au-delà de la créativité il y a aussi une question d'argent. Quand un site achète sur Alibaba des lunettes 2 € pièce et les revend 20 € en vous faisant croire qu'elles sont en promo parce que d'habitude ils les vendent 30 €, on peut se poser des questions sur le scrupule des dropshippeurs. Une pratique bien connue des stars de téléréalité et des influenceurs qui profitent de la confiance de leurs communautés plutôt jeunes et naïves. C'est clairement une pratique de lâches faites par des gens qui ne connaîtront sans doute jamais, la valeur des choses. Faut arrêter de croire qu'on peut trouver de la matière de qualité, du fait main, du made in France à petits coûts. Ça n'existe pas! Si c'est le cas alors demandez-vous si ça respecte l'environnement et allez vérifier les conditions de travail.

J'ai moi-même été contacté par un site qui vendait des montres dont je terrais le nom et qui voulait me payer pour leur faire de la pub via mon blog. C'était clairement du drop-shipping. Bien sûr j'ai refusé. On n’est pas comme ça chez Studio Ma-Va si on fait de la pub pour des marques ou des créateurs c'est pour vous proposer de la qualité.

Petits tips pour les reconnaitre:


- Généralement c'est des "marques" qu'on retrouve sur Snapchat ou Instagram qui communique plus sur le prix que sur le produit.


- Ils vous expliquent que les produits en promo ne peuvent être retournés.


- Ils sont souvent promus par des influenceurs conscients ou non de la merde qu'ils plébiscitent.


- Faites une recherche inversée de l'image: clic droit sur l’image puis cliquez sur "rechercher une image avec Google" et vous tomberez sur les sites qui vendent le même produit.


- Puis enfin ne soyez pas trop naïf, mais bon ça c'est au jugement de chacun. 🤷‍♂️

C'est la fin de cet article à la prochaine en attendant suivez-nous sur Instagram et Facebook pour ne rien manquer des sorties sapes, sneakers qu'on kiffe. D'ici là portez-vous bien.


CIAOOOO 👋